Quelques Démons...

Publié le par MAGIE OU L'UN POSSIBLE

KOBAL : directeur général des théâtres de l'enfer et patron des comédiens. C'est un affreux démon perfide, qui est mort en riant aux éclats. Boguet, le grand chasseur de sorcières de l'inquisition, voulait chasser tous les comédiens et les jongleurs parce qu'ils avaient, selon ses dires, tous passés de pactes avec le diable et en particulier avec KOBAL

ASMODEE : surintendant des maisons de jeux. Ses domaines sont l'erreur, le mensonge et la dissipation et il préside également aux art de la mécanique et la géométrie. Il ressemble à un serpent possédant trois têtes, dont une d'homme et de Bélier et a des pieds d'oies.

EMPUSE : c'est un démon de midi. Il apparaît sous différentes formes aux misérables et aux désespérés vers l'heure de midi.

VALAFAR : démon de la bonne intelligence entre les brigands. Il a la tête d'un lion et d'un voleur.

NYBBAS : grand paradiste de la cour infernale. C'est le démon des visions, des songes et des prophéties.

MURMUR : démon de la musique, comte de l'Empire infernale. Il apparaît sous la forme d'un grand soldat, à cheval sur un vautour, précédé d'une multitude de trompettes.

RIMMON : deuxième médecin de l'Empire infernale, peu considéré en enfer mais beaucoup plus sur terre.

UKOBACH : chargé d'entretenir l'huile dans les chaudières Infernales. Il apparaît avec un corps enflammé. Il serait l'inventeur des fritures et des feux d'artifices.

NABARUS : démon de l'éloquence et des beaux-arts. Il se présente sous la forme d'un corbeau.

XEZBETH : démon des prodiges imaginaires, des contes merveilleux et du mensonge.

ORIAS : marquis de la cour (exception). C'est le démon des astrologues et des devins.

HABORYM : le démon des incendies. Une torche allumée à la main, il monte un cheval à trois têtes, l'une serpent, la seconde d'homme, la troisième de chat.

UPHIR : démon chimiste, responsable de la santé de Belzébuth et des hauts dignitaires de la cour.

SIDRAGASUM : démon qui a le pouvoir de faire danser les femmes mondaines. Erreur ! Source du renvoi introuvable.

Publié dans Démonologie

Commenter cet article